La femme dans la publicité, des stéréotypes en évolution ?

Publié le par femme-dans-la-publicite

Dans ce blog, nous allons traiter de l'image de la femme dans la publicité


 

eramLa publicité est partout : elle fait partie de notre quotidien, et cherche à nous influencer. Cette forme de communication utilise des mécanismes spécifiques, pour nous « toucher » : l’idéalisation du monde extérieur, la répétition incessante d’un même slogan, ou encore la flatterie. De plus, la publicité s’adapte constamment aux attentes de son public.

Cette efficacité, cette rapidité dans la diffusion du message m’a toujours étonné. Comment, en si peu de temps, une publicité peut faire rire, émouvoir, etc., un téléspectateur ; tout en faisant la promotion d’un produit.

 

 

En effet, « la publicité est une technique de communication informative et persuasive de masse mise en place pour inciter à la consommation »(Cathelat, 1968, p.15).   Mais comment la publicité arrive t’elle à transmettre certaines émotions et surtout comment permet-elle de vendre des produits à la population ? Si l’on observe avec attention les publicités d’hier et d’aujourd’hui, on peut remarquer qu’elles utilisent certaines techniques telles que la suggestion en faisant appel à des idées reçues qui parlent à une grande partie de la population.

 

 

On peut parler de stéréotypes, d’images dites « toutes faites », de clichés, d’opinions banales qu’une importante partie de la population d’une même société trouve vrai. Il faut rappeler qu’un stéréotype est une idée ou une image populaire et caricaturale que l’on se fait d’une personne ou d’un groupe, en se basant sur une simplification abusive de traits de caractère réels ou supposés. Il est plus facile et plus rapide de s’en remettre à un stéréotype connu de tout le monde que de fournir une analyse plus approfondie.


 

J’ai donc voulu m’intéresser à ces stéréotypes, à ces images « toutes faites » qui cherchent à nous influencer au quotidien. J’ai souhaité prendre pour exemple l’image de la femme dans la publicité. En effet la femme y est beaucoup utilisée et l’on retrouve bien souvent les mêmes idées, messages cachés par les publicitaires. On parle aussi bien de la femme au foyer, la femme objet, la femme fatale, la femme d’affaire, etc., tant de clichés qui deviennent le support de communication idéal pour tout produit.


 

vq9vzub3En effet, on peut prendre pour exemple une marque de lessive qui va jouer sur l’image de la femme au foyer parfaite pour toucher les consommatrices. En particulier la classe dite « des ménagères de moins de 50 ans » qui sont la cible prioritaire de ce type d’annonceur. Si la consommatrice ne veut pas être raillée par ces consœurs, il est important qu’elle utilise telle lessive et telle produit blanchissant, etc.   Il est impératif de se demander si ces femmes d’aujourd’hui se retrouvent dans cette image de femme idéale ? Pourquoi cette image persiste d’année en année ? Ce genre de discours à propos des femmes est-il devenu inadapté par rapport à notre société actuelle ? Ces publicités changent-elles le quotidien des femmes ou au contraire ont-elles un rôle important dans la condition de la femme d’aujourd’hui ? La publicité stéréotypée joue t’elle un rôle de renforcement des façons de penser, de conditionnement des idées ? Change-elle la vie des femmes, leurs habitudes de consommation, leur regard envers les marques (affection, rejet) ?  Tant de questions qui me semblent nécessaire d’aborder pour comprendre le rôle des publicités dans notre quotidien d’humain et de consommateur.


 

femme-effrayee-devant-un-ecran-d-ordinateur-illust-copie-1Pour ce faire, il me parait important de savoir si le public est réceptif à ce genre de publicité ou si au contraire il voudrait voir évoluer ces stéréotypes qui peuvent parfois détourner la réalité au profit des produits. Pour cette analyse, il me semble donc nécessaire de faire une étude de réception auprès des femmes.

Publié dans introduction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laser 26/08/2016 12:05

Les bimbos sont des femmes bien réelles, de même que les manequins filiformes. Je ne vois pas en quoi leur apparition dans les pubs dévaloriserait les femmes. Même chose, pourquoi les adolescentes ne pourraient-elles pas faire de la pub? Il faut se décoincer, rose. Le but d'une pub bonux n'est pas de véhiculer l'image politiquement correcte de la femme!

Rose Marketing 04/06/2015 12:36

Les femme sont toujours autant utilisé dans les pubs. On a droit à l'image des bimbos ou bien des mannequins adolescentes qui font passer pour des femmes. Il y a peu de pubs qui mettent réellement les femmes en valeur telles qu'elles sont.

Capsule de Café 24/10/2013 18:12

Les femmes sont de plus en plus utilisées pour vendre. Plus c'est dénudé, mieux c'est !

Darkseve 29/03/2011 14:47


les gens restent friands de ce genre de choses, faire passer le message des blondes idiotes reste présent d'année en année sans raison tout comme les taches ménagères pour les femmes même si au
quotidien les choses sont très différentes l'image n'évolue pas vraiment.